Search

Le CLAC

Le Capacitisme

La Culture du Valide (occidental)

Page FaceBook

Advertisements

Les luttes et nous

texte lu à l’AG INTERLUTTE du 21mars à l’Université de Tolbiac:

Salut camarades,

On voulait aborder la question des personnes en situation de handicap pendant les manifs et les actions directes. Quand en manif, les flics chargent, les camarades valides courent et se bousculent et nous, soit on se met de côté et c’est insultant pour nous, soit on fonce et parfois on écrasent quelqu’un, on se décourage doucement et on n’y vas plus. Alors là pendant les occupations, on te regarde comme un truc surréaliste et on te demande X fois si tu veux pas sortir. (traduction : Dégages tu nous emmerdes)

Et pendant les Ags, perso quand j’y allais, j’écrivais un truc car on a du mal à me comprendre donc on lisait mon intervention puis tous le monde applaudissaient à chaque fois, la première fois c’est cool, la 2e, c’est limite gênant après c’est emmerdant surtout que jamais on rebondit sur mes propos, même en disant de la merde, on applaudi. Non seulement on t’écoute pas mais on te déresponsabilise, on dépolitise tes paroles et tu deviens «la/le gentil-le handicapé-e courageu-x-se qui veut faire comme les autres… »

Le validisme est largement normalisé, pourquoi toujours vouloir aider la personne en situation de handicap, même si elle refuse ? Pourquoi les personnes en situation de handicap seraient + courageuses alors qu’elles manifestent simplement?

On en a marre d’être automatiquement sous votre protection ou assistance, de vos compléments paternalistes, d’être rejeté-es « pour notre bien ».

Tou-tes enfants de la Révolution !

(Faites gaffe à vos tibias!)

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑